Éthique de publication

Les principes présentés ci-dessous s’appuient sur les recommandations de l’association COPE (Commission d’Éthique des Publications) reprises dans le document Core practices.

Principes pour les Auteurs

Principe d’intégrité scientifique : Les Auteurs des textes soumis pour la publication sont tenus de fournir une description fiable des travaux de recherche effectués et une interprétation objective des résultats. Les articles doivent contenir suffisamment d’informations permettant d’identifier les sources de données ainsi que de confirmer les résultats dans une autre recherche. Une présentation et une interprétation des données et des résultats de recherche non fiables ou non conformes aux principes de l’éthique sont inacceptables et peuvent entraîner le rejet du texte.

Principe d’originalité du travail : Les Auteurs ne peuvent soumettre pour la publication que des textes originaux dont ils peuvent confirmer l’authenticité. Au cas où ils utilisent les résultats de recherche et / ou les paroles d’autres chercheurs, ils doivent le signaler par des indices de citation appropriés. Le plagiat ou la fabrication de données sont inacceptables. Les Auteurs n’ont pas le droit de publier de textes décrivant la même recherche dans plus d’une revue. Le fait de soumettre le même travail de recherche à plus d’une revue est considéré comme contraire à l’éthique.

Principe de partage de données : les Auteurs peuvent être invités à soumettre les résultats de recherche bruts et doivent donc être prêts à donner l’accès à ces données, également pendant un certain temps après la publication du travail.

Principe de lutte contre les conflits d’intérêts entre les Auteurs : un conflit d’intérêts survient lorsqu’un Auteur entretient une relation commerciale ou privée avec un autre sujet, ce qui peut affecter la valeur objective des résultats de recherche envoyés pour la publication. Les Auteurs sont tenus de fournir au Comité éditorial toutes les informations susceptibles d’aider à prévenir les conflits d’intérêts.

Principes de paternité du travail : Toutes les personnes mentionnées dans le travail soumis en tant qu’auteurs ou co-auteurs doivent apporter une contribution effective à la préparation du texte (projet, conception, planification, exécution, interprétation des résultats). En outre, toutes les personnes qui ont eu un impact sur la forme définitive du travail doivent être signalées en tant que co-auteurs. L’obligation de s’assurer que les personnes contribuant à l’article en acceptent la forme définitive revient à l’Auteur qui soumet le texte à la publication.

Principe de fiabilité des sources : les Auteurs des articles soumis sont toujours tenus d’indiquer les publications qu’ils ont utilisées pour rédiger leur article.

Principes concernant les erreurs dans les travaux publiés : S’ils découvrent des erreurs ou des inexactitudes importantes dans leurs textes, l’Auteur / les Auteurs sont tenus d’en aviser immédiatement le Comité éditorial afin de retirer le texte ou d’en corriger les erreurs.

Principes pour les membres du Comité éditorial

Responsabilité : Le Comité éditorial décide des articles qui seront soumis à la publication et est responsable de tout le contenu de la revue. Le Comité éditorial veille à la cohérence des documents publiés, exclut tout compromis scientifique ou éthique et est toujours prêt à publier au besoin des corrections, des errata et des rectifications.

Principe d’équité : Les textes soumis à la publication sont évalués en fonction de leur scientificité. Les critères tels que la race, le sexe, l’orientation sexuelle, la religion, l’origine sociale, la nationalité ou les convictions politiques des Auteurs n’ont aucune influence sur l’évaluation des articles.

Principe de confidentialité : Les membres du Comité éditorial respectent le principe de confidentialité et donc ne divulguent auprès des personnes non autorisées aucune information sur les travaux soumis à la publication. Seuls les Auteurs eux-mêmes, les Rapporteurs sélectionnés, les rédacteurs autorisés et l’éditeur restent autorisés à disposer de ces informations.

Plaintes et recours : les personnes qui soupçonnent une violation des principes d’éthique de la recherche dans le travail publié (par exemple, manipulation et fabrication de données, plagiat et auto-plagiat, manque de fiabilité de la recherche) sont priées de fournir au Comité éditorial de la revue les informations appropriées. La notification des manquements susmentionnés doit contenir des informations détaillées sur l’objet et le sujet du manquement.

Vérification des textes déjà publiés et lutte contre les conflits d’intérêts : s’appuyant sur les principes du COPE, le Comité éditorial peut retirer un article de la publication, exprimer des doutes sur son contenu ou décider de la nécessité d’apporter des corrections aux textes déjà publiés. Les articles non publiés ne peuvent être utilisés par les membres du Comité éditorial ou toute autre personne participant aux procédures de publication sans l’accord écrit des Auteurs.

Décisions de publication : Le Comité éditorial est responsable de décider sur les textes qui seront publiés ou non. Lors de la prise de décision, les critères suivants sont cruciaux : importance scientifique du travail, originalité de l’approche du problème, transparence et conformité au champ thématique de la revue.

Principe d’intégrité scientifique : Les membres du Comité éditorial sont tenus de faire tous les efforts possibles pour maintenir l’intégrité concernant la fiabilité scientifique des travaux publiés. À cet effet, ils peuvent apporter des corrections appropriées, et en cas de suspicion de pratiques malhonnêtes (plagiat, falsification des résultats de recherche), décider de retirer le texte de la publication.

En cas de besoin, le Comité éditorial est toujours prêt à publier des corrections, explications ou excuses appropriées.

Retrait de texte : Le Comité éditorial peut envisager le retrait de texte :

  • s’il existe des preuves évidentes du manque de fiabilité des résultats de la recherche, de la fabrication des données, ainsi qu’en cas d’erreurs non intentionnelles (par exemple, erreurs de calcul, erreurs méthodologiques) ;
  • si les résultats de la recherche ont déjà été publiés ailleurs ;
  • si le travail est plagié ou viole les règles d’éthique.

La notification du retrait de texte doit être considérée comme équivalant du retrait de l’article. Cette notification doit contenir des informations sur la personne (l’en-tête doit spécifier au moins le titre et le nom de l’Auteur ou des Auteurs) et les raisons (afin de distinguer les erreurs involontaires des abus délibérés) décidant du retrait de texte. Les textes retirés ne seront pas supprimés de la version publiée de la revue, mais le fait de leur retrait sera clairement indiqué.

Les rédacteurs encouragent toutes les parties intéressées à soumettre des commentaires et des opinions sur le texte publié.

Les membres du Comité éditorial qui sont Auteurs et/ou co-auteurs d’un article scientifique soumis à la publication sont exclus du processus de son évaluation interne et externe.

Principes pour les Rapporteurs

Coopération avec le Comité éditorial : Les Rapporteurs participent aux travaux du Comité éditorial et ont le droit d’influencer les décisions prises par les Rédacteurs. Ils peuvent également, en accord avec les Auteurs, influencer la forme définitive des travaux publiés et contribuer à leur perfectionnement.

Principe de respect des délais : les Rapporteurs sont tenus de remettre leurs évaluations dans les délais impartis. Si pour une raison quelconque (compétences scientifiques, manque de temps), ils ne sont pas en mesure de respecter le délai ou de se charger de l’évaluation, ils doivent immédiatement en informer le Comité éditorial.

Principe de confidentialité : Tous les articles évalués sont confidentiels, ce qui signifie qu’il est inacceptable de les divulguer auprès des tiers (à l’exception des personnes autorisées).

Principe d’objectivité : les évaluations doivent être objectives. La critique personnelle des Auteurs des travaux est considérée comme inacceptable. Toutes les observations du Rapporteur doivent être correctement argumentées.

Principe de fiabilité des sources : En cas de besoin, les Rapporteurs doivent indiquer les travaux pertinents non cités par l’Auteur. Toute similitude significative avec d’autres travaux doit également être signalée au Comité éditorial.

Principe de lutte contre les conflits d’intérêts concernant les Rapporteurs : les Rapporteurs n’ont pas le droit d’utiliser les articles évalués pour leurs besoins et avantages personnels. Ils ne devraient pas non plus évaluer les textes dans le cas desquels il peut y avoir un conflit d’intérêt avec le ou les Auteurs.

Principes pour la maison d’édition

La maison d’édition est tenue de fournir au Comité éditorial tout commentaire substantiel sur la revue, Comité éditorial et la maison d’édition elle-même. La maison d’édition s’engage également à informer le COPE de tout manquement à l’éthique éditoriale.

https://publicationethics.org/guidance

https://publicationethics.org/core-practices

https://publicationethics.org/files/ethical-problem-in-submitted-manuscript-cope-flowchart.pdf

https://publicationethics.org/files/Full%20set%20of%20Polish%20flowcharts.pdf